lundi 28 octobre 2019

Une oreille pour finir 2019

Depuis trente ans que le président du Club Lou Fourmigo organise des fiestas camperas dans ces petites arènes du quartier Gimeaux d'Arles, toute proches de son habitation, nombre de matador et de toreros en herbe ont été conviés ici.
El Adoureño était de ceux-là ce dimanche 27 octobre, et pour la première fois sous son statut de matador, en tant que chef de lidia.
Autre première pour le matador : il a tenu a poser lui même les banderilles à son novillo. Il tentera de poser la première paire "al cuarteo", mais ...les épaules du novillo étaient trop étroites. La deuxième paire sera posée "al violin", de main de maître. El Adoureño aime les difficultés, il l'aura prouvé durant toute la temporada.

Ce novillo de François André ne permettra pas à Yannis de briller, même s'il aura tout tenté pour essayer de faire ressortir en lui quelques rares qualités, ce qui lui vaudra deux volteretas. Ses efforts seront récompensés par une oreille attribuée par une jeune présidence composée d'adolescents, symbolisant la manifestation d'opposition au projet de refus d'accès aux spectacles taurins aux moins de seize ans.

Les costumes peuvent maintenant être rangés, d'autres aller chez le sastre pour quelques retouches, le coche de cuadrilla nettoyé, révisé et remisé à l'abri, dans l'attente de la prochaine temporada ...qui pourrait débuter dans deux mois!

Premier matador de l'escalafon à avoir coupé 2 queues et quinze oreilles en seulement dix corridas durant la temporada 2019, nous te souhaitons :

Bonnes vacances studieuses maestro!