samedi 15 décembre 2018

El Adoureño prêt pour tous les défis!



2018 : l'Alternative
Une année d'alternative n'est pas simple à gérer. Partagé entre excitation et angoisse il faut arriver prêt psychologiquement, et en bonne santé pour cette journée tant attendue, espérée par tout torero qui veut faire de cet art sa profession.
Bien que diminué physiquement depuis la fin de la temporada 2017 à son épaule droite, El Adoureño n'a refusé aucun encaste pour accroître le nombre de ses novilladas et se préparer au mieux pour cette journée fatidique.
Excité de savoir que l'examen tant attendu arrive en fin de saison, et angoissé de ne pas être prêt le jour J, El Adoureño aura affronté tous les novillos qui se sont présentés devant lui avec son courage, son talent et l'objectif de ramener des trophées.
La cornada d'Hagetmau ou celle, interne, de Cuellar après un saut périlleux, n'ont pas eu raison de son envie, de son objectif.
La date de l'alternative arrivant le 9 septembre, mois où l'Espagne organise le plus de novilladas, El Adoureño termine à la 6ème place de l'escalafon avec 18 novilladas piquées contre 24 l'année précédente mais ...il y a des priorités dans la vie de torero!

A la surprise de nombre de spectateurs, El Adoureño nous a livré une corrida d'alternative des plus dignes, avec confiance, assurance, maestria, non? Effectivement, recevant les encouragements du professeur Ponce, il s'est montré au niveau du matador que l'on espérait de lui, coupant une oreille à son second toro.
Nombre d'adhérents de sa peña et de ses amis sont venus le féliciter à la réception offerte en son honneur le soir de cette corrida à l'hôtel.

Au début du mois de décembre, une soirée était organisée au siège de sa peña pour fêter son alternative, au calme, chez lui à Nogaro. Une soixantaine d'aficionados et amis l'entouraient.

Auparavant, El Adoureño a commencé à préparer la saison 2019. Tout d'abord révision générale du corps de l'artiste : analyses, échographie, intervention chirurgicale de l'épaule, repos, rééducation.
Aujourd'hui, l'attelle n'est plus utile, il rend visite trois fois par semaine au kinésithérapeute. L'épaule redevient mobile, lentement et progressivement. Après les fêtes, Yannis va recommencer à travailler le physique et reprendre le toreo de salon. Une escapade à Saragosse pour commander un carreton complètera les équipements.


2019 : prêt pour tous les défis
El Adoureño est très motivé pour démarrer cette temporada qui s'annonce. Les tractations ont démarré il y a déjà quelques temps, les premiers cartels seront annoncés très prochainement. Pour sa première année de matador, El Adoureño essaiera de sélectionner les ganaderias qui lui seront proposées. Il compte bien marquer de son empreinte l'aficion française, mais aussi espagnole et pourquoi pas américaine en fin de saison.


Sa peña lui prépare une fiesta campera avant sa première corrida, des tientas vont se présenter à lui durant l'hiver et l'Amicale des Clubs Taurins du Gers lui offre un toro de et chez Jean Louis Darré le samedi 13 avril, outre quelques toros combattus en privé, voilà une bonne mise en jambes pour démarrer la saison.


Dans cette attente, El Adoureño vous souhaite de passer d'agréables fêtes de fin d'année.