lundi 22 octobre 2018

Intervention Chirurgicale confirmée

Comme nous l'avons annoncé à plusieurs reprises ici, El Adoureño souffre depuis un an maintenant de son épaule droite.
Cette douleur ne lui a pas permis d'être présent à Roquefort et il a dû subir une infiltration à de nombreuses reprises durant cette temporada, dont le jour de l'alternative à Dax le 9 septembre dernier.


L'Arthroscanner passé à Bordeaux le 24 septembre dernier mettait en avant une "lésion de Bankart osseuse et une encoche postérieure de Hill-Sachs".

La visite chez le chirurgien de ce lundi 22 octobre confirme l'intérêt d'une intervention chirurgicale pour éviter dans le futur que cette épaule droite se déboîte à nouveau. Ce même chirurgien ayant réalisé la même opération à Enrique Ponce notamment, il y a quelques années.

Jeudi 8 novembre Yannis sera opéré, devra garder son bras droit immobile quelques jours pour démarrer une ré-éducation pendant plusieurs semaines afin de retrouver progressivement une rotation normale de son épaule droite. Reprise de l'entraînement après les fêtes de fin d'année.

Premier paseo de matador pour El Adoureño

Alors qu'il se trouvait dans le Sud-Est de la France pour un entraînement privé, El Adoureño est contacté samedi dernier 20 octobre vers 21 heures 30 pour substituer le forfait de Javier Cortes au festival de Rodeilhan, blessé le même jour en Espagne.

Alors que Thomas DUFAU devenait chef de lidia de ce festival organisé en la faveur des sinistrés des inondations de l'Aude, dimanche 21 octobre, les organisateurs ont eu la délicatesse de faire appel à un autre matador du Sud-Ouest.

Ce festival correspondait au premier paseo en tant que matador pour El Adoureño. Bravo et merci aux organisateurs d'avoir pensé à notre nouveau matador gersois et d'avoir fait la part belle aux toreros du Sud-Ouest!

El Adoureño hérite du seul toro (4 ans) de l'après-midi. Les autres bovins de l'élevage des frères Galon sont des novillos. Celui de Yannis est bien armé, vicieux, se retourne à mi-passe et vers l'homme, le plus possible. El Adoureño tient sa place honorablement, une épée suffira, applaudissements. Le président était prêt à décerner un trophée.

El Adoureño était venu suppléer Javier Cortés, blessé la veille à Chinchón. Il eut en partage un toro qui poussa sur le premier assaut, Gabin se faisant applaudir après le second. Brindis à Serge Alméras puis faena qui rapidement s’avéra inégale, le Gallon ne sortant pas à l’évidence du même tonneau que le précédent. Yannis afficha toutefois une belle détermination dans un affrontement plus âpre, basé sur des séries de un par un, conclu par entière caídita.
(Paul Hermé)

mercredi 17 octobre 2018

L'alternative immortalisée

Dimanche 9 septembre à Dax, journée d'alternative d'El Adoureño immortalisée avec la photo ci-dessous et au verso de celle-ci un extrait des articles de la presse unanime sur la réussite de cette journée pour notre nouveau matador.