jeudi 6 septembre 2018

Peralta, chaud et froid

PERALTA - Navarra
Temps orageux au début, beau et frais par la suite. Le vent soufflait en légères rafales en permanence.

Rappelons tout de suite que la ganaderia rencontrée aujourd'hui est la même que celle de Cuellar le mardi 28 août dernier, celle qui avait effectué un encierro de 10 kilomètres à travers champs.

Le premier novillo est negro, joli, pas très haut. Jesus lui donne une seule pique, Javier salue pour les deux belles paires de banderilles (ça devient une habitude!). El adoureño démarre sa faena en pleine possession de ses moyens, affichant une grande confiance. Tout le répertoire technique y passe, de la première passe cambiada aux manoletinas finales. Les trois tentatives à l'épée lui enlèvent les deux oreilles qui lui étaient réservées. Applaudissements.



Le second novillo semble être un frère de la camade de la semaine dernière. Un tio qui leur ressemble, tant par la corpulence que par sa couardise. Il ira chercher trois piques à Laurent plus une défensive au moment de quitter le ruedo. Ruso salue aux banderilles et le novillo ne donne pas d'options à El Adoureño. Faena abrégée et descabellos.

Kevin de Luis aura touché le meilleur lot et coupe une oreille à chacun de ses novillos.
Francisco de Manuel, un peu mal servi ne coupe rien.

Mañana Calasparra pour la deuxième année consécutive où le novillero El Adoureño fera sa despedida de novillero.