mercredi 29 août 2018

Des toros d'un autre temps...



Cuellar 28 août 2018.            32degrés. 

Cuellar se félicite d'organiser les plus anciens encierros d'Espagne. Trois siècles avant que Christophe Colomb découvre l'Amérique, ils organisaient déjà des encierros, disent-ils.
Seulement, les novillos qui font 10 kilomètres d'encierros à travers champs sont fatigués et les vétérinaires acceptent de les doper pour qu'ils ne s'écroulent pas le temps de la novillada. Alors, ile ne tombent pas effectivement, ils ne souffrent pas non plus et ...ils n'y voient plus non plus, les banderilleros vous en parleront...

Organisation : El Adoureño devait être le troisième novillero à toréer. Voilà qu'ils sortent en deuxième position le novillo que Yannis avait choisi pour sortir en sixième position. La préparation mentale fut courte!


Premier toro :  numéro 91. 19h00

El adoureño commence par amener le taureau au centre de la piste puis il fait une série à droite. 
MUSICA!
Il continue avec une autre série à droite. 
Il entame une série à gauche. 
Il réessaye avec la droite, bonne série. 
Il continue sur sa même lancée à droite et fini avec la gauche. 
Il refait une dernière série à droite en le citant de loin. 
Changement d’épée. 
1 demie. 
1 avis. 19h16
1 demie. 
2 avis. 19h19
3 avis. 19h21


Deuxième toro :  numéro 76.       20h20

Première passe dans le dos en le citant de loin. Il enchaîne avec une autre.
MUSICA!
Il danse sur la musique et cite le toro de loin. Bonne série à droite, olé y olé. 
Il chute sur la tête. 
Repars en piste. 
La musique reprend. 
Il refait une bonne série à droite puis rechute lourdement. 
Il continue sur une série à droite en allongeant ses passes. 
Yannis ramène le toro au centre de la piste puis le cite de loin. 
Changement d’épée. 
Il enchaîne avec des passes à pieds joints. 
1 demie. 
1 avis. 20h39
Vuelta.