lundi 9 juillet 2018

El Adoureño confirme son retour

Pour cette deuxième novillada dans le Sud-Est de la France en une semaine, El Adoureño confirme son retour.
A Tarascon, Pascal Mailhan et les organisateurs de cette novillada piquée de dimanche 8 juillet avaient retenu la ganaderia voisine de Patrick Laugier.

Les deux fers de Patrick étaient représentés, El Adoureño héritant du seul "Dos Hermanas" n°820 avec un "Piedras Rojas" n°879. Yannis opta pour faire sortir en premier celui qui paraissait avoir plus de volume.


El Adoureño se distingua à chacun de ses deux novillos au capote. Les picadors ont obéi au torero en effectuant seulement deux petites piques chacun, ce qui a permis à El Adoureño de dérouler sa technique et de prendre plaisir face à ces deux novillos nobles très coopératifs.

Grâce à sa cuadrilla performante et à sa plaisir retrouvé, El Adoureño a coupé une (grosse) oreille au premier et une oreille au second. Encore une fois, une seule épée aura suffi à chacun de ses deux novillos pour les voir tomber rapidement.
















Première sortie a hombros de la temporada qui en appelle d'autres. El Adoureño remporte également le IVème trophée de la Jouvenço, prix "NIMEÑO II" qui consacre le meilleur novillero de l'après-midi.
Notons que Nimeño démarra sa carrière de torero dans ces arènes de Tarsacon en Provence en 1968.

Le ganadero Patrick Laugier sera honoré à la fin de la novillada pour son excellent lot de novillos, le second effectuant une vuelta posthume.