mercredi 4 avril 2018

Des novillos décevants à Mugron




El Adoureño est sorti deçu de la novillada sur laquelle il comptait beaucoup après son après-midi difficile à Arles.  Pas grand-chose à tirer du cinquième totalement décasté. A son premier, malgré de bons passages, la faena de Yannis a été très mal conclue à l’épée...

Le second typé Marquis de Domecq est bien reçu à la cape par El Adoureño. Bien mis en suerte, il prend une pique et un picotazo sans pousser. Il fait une vuelta de campana après avoir été banderillé. Le toro est noble, limite soso. Yannis l’entreprend sur le piton droit, accroche le public avec des enchaînements de derechazos et de pechos. L'épée le prive d'une oreille.

Le cinquième est bizco. Il pousse lors d’une bonne première pique puis prend un picotazo. Après un début spectaculaire à la manière de Castella, Yannis entame sa faena par des derechazos. Il se fait accrocher et reprendre au sol. Malgré les efforts du torero, le Pincha, manso décasté, n’offre que très peu d’options et le torero finit par abréger avec quelques difficultés au descabello.