samedi 24 février 2018

Fiesta campera le dimanche 11 mars 2018


Dimanche 11 mars 2018, à 11 heures, dans les arènes de Nogaro, El Adoureño aura le plaisir d'affronter, chez lui à Nogaro, trois novillos, avant d'entamer sa dernière temporada de novillero avec picador.

Découvrez dans l'onglet "Fiesta campera" le programme de cette journée.

Rejoignez les (déjà) 34 adhérents de sa peña en imprimant le bulletin ici et en le renvoyant au siège, accompagné du règlement. Consultez l'onglet "Peña" pour vous tenir informé des projets.

samedi 17 février 2018

Création de la Peña El Adoureño


Samedi 17 février 2018, les amis de Yannis se sont réunis à l'hôtel Solenca à Nogaro pour créer la Peña El Adoureño.
Le torero souhaitait pour sa dernière année de Novillero avec picador être accompagné par ses supporters vers l'alternative, par le plus de personnes possible pour l'encourager et lui permettre d'atteindre ses objectifs :
- finir 1er de l'escalafon
- obtenir les meilleures statistiques
- prendre l'alternative

La barre est placée très haut.

Un bureau a été constitué, outre le président, à parité égale entre hommes et femmes, jeunes femmes devrait-on dire. En effet plusieurs jeunes femmes suivent Yannis depuis quelques années et celles-ci composent le bureau. Parmi les membres, figurent également un organisateur de novilladas et corridas ainsi que la fille d'un éleveur de toros de combat. Cette diversité de membres, tant par les origines professionnelles, que géographiques, ou d'âge est intéressante pour suivre, voire conseiller El Adoureño dans la durée.

Une fois le bureau constitué, le projet d'une fiesta campera a été abordé, l'organisation sera dévoilée sous huit jours.

Retrouvez dans le nouvel onglet "Peña" toutes les précisions concernant cette nouvelle association et dorénavant tous ses projets. C'est également dans cet onglet que vous pourrez adhérer.


lundi 5 février 2018

Réunion constitutive de la Peña El Adoureño


Lors de la réception le 1er décembre dernier en l’honneur du novillero de Nogaro « El Adoureño », vous avez été nombreux à souhaiter la création d’une peña qui le soutienne, l’encourage, afin de lui permettre d’atteindre son objectif 2018 : devenir Matador de toros, et par la suite continuer à l’accompagner dans son évolution vers les sommets de l’escalafon …de la 1ère catégorie.

Nous vous proposons à cet effet de nous retrouver samedi 17 février à l’Hôtel-restaurant SOLENCA à Nogaro (Gers), à 18 h 30 pour :
  • Constituer le bureau de cette future association
  • Valider les statuts
  • Prévoir une banderole
  • Organiser les déplacements pour les prochaines novilladas (Arles, Mugron, M….)
  • Structurer la réservation collective de billets
  • Déplacements en co-voiturage
  • Projet de Fiesta Campera qui servirait de dernier entraînement, grandeur nature, avant Arles
  • Questions diverses

Yannis sera présent.

Le programme étant chargé, vous voudrez bien arriver à l’heure. Un dîner (15 euros tout compris) pourra être pris en commun pour ceux qui le désirent à la fin de la réunion.

Toutes les personnes présentes recevront en primeur la nouvelle photo de « Coche de cuadrilla » 2018 de notre novillero.

Nous vous attendons nombreux, faites-le savoir autour de vous.


A très vite.


dimanche 4 février 2018

Week-end chargé pour El Adoureño


De retour de la région de Valladolid, comme toutes les fins de semaine pour honorer les sollicitations dans les différentes peñas du Sud-Ouest, El Adoureño a commencé son week-end jeudi 1er février par la peña "El Quite" à Mont de Marsan à leur siège, au bar Basco-Landais, proche du stade de Rugby.
Le Président André Uson et madame, accompagnés d'une cinquantaine d'adhérents étaient heureux de découvrir le novillero gersois qui a fait tant parler de lui, de l'autre côté des Pyrénées. Yannis se livre facilement et n'est pas avare en détail et anecdotes pour se présenter et rappeler son parcours depuis son apprentissage chez le maestro Richard Milian, jusqu'à son Zapato de Oro glané à Arnedo l'an dernier.
El Adoureño n'aura pas quitté la sympathique assemblée sans espérer recevoir prochainement le trophée remis chaque année au Plumaçon par cette fameuse peña "El Quite".

Vendredi 2 février, c'est Jean-Claude Lesmes, originaire des Landes et président du Cercle Taurin Libournais qui recevait El Adoureño, après avoir tenu son assemblée générale annuelle. Après un précédent déplacement en terre de charente maritime, c'est au nord de Bordeaux cette fois que Yannis s'est prêté au jeu des questions, pour le plaisir des socios, surpris de découvrir un novillero aussi mature, talentueux et déterminé.




Samedi matin, interview par Michel Mesplède  sur les antennes de Radio MDM, pour la reprise de l'émission consacrée à la tauromachie "Fiesta Brava". Première émission de l'année 2018, Yannis a essuyé les plâtres de cette émission menée de main de maître par "Bombero", à un rythme soutenu, avec intervenants par téléphone depuis le Sud-Est ou Madrid. Michel Mesplède démarrait à cette occasion sa dixième année aux commandes de cette émission suivie par tous les aficionados landais le samedi à 11 heures et rediffusée à 16 heures. Michel commente en direct plusieurs corridas du Sud-Ouest, dont celles de la Madeleine, bien sûr.

Samedi soir, après avoir visité quelques véhicules anciens et après avoir imaginé une fiesta campera prochainement, direction Dax. Didier Cambos, président de la peña Alma Taurina, avait ouvert son local un peu plus tôt que d'habitude pour permettre aux supporters de l'équipe de France de rugby de regarder le match France - Irlande. El Adoureño, ancien rugbyman à l'Association Athlétique Nogarolienne, souhaitait profiter de l'occasion pour découvrir le travail de cette nouvelle équipe dirigée par son nouvel entraîneur gersois. La cruelle déception passée, retour aux affaires taurines avec une interview savamment préparée par le président Cambos, où année par année, El Adoureño a pris plaisir à raconter une nouvelle fois, avec de nombreux détails ses débuts dans ce monde taurin jusqu'à ces résultats de 2017 qui semblent surprendre encore tous les auditoires, quels qu'ils soient. A noter la présence de Jacque Pène.