mercredi 31 janvier 2018

Tienta pour Fernando PEÑA CATALAN


Dimanche 18 mars à 11 heures, El Adoureño est convié à tienter deux vaches de Fernando Peña, dont lélevage sera combattu l'après-midi lors de la corrida dans les magnifiques arènes couvertes de Gamarde les Bains (Landes).

Vendredi 16 février, El Adoureño sera dans la finca de l'éleveur à Calera y Chozas (Tolède) pour faire connaissance avec cet élevage et déjà tienter quelques vaches.

Les origines de ce bétail sont prestigieuses : 
- Nuñez via Manolo Gonzalez, Domecq via Luis Algarra, et Torrestrella par la maison mère
- le deuxième fer provient du bétail Baltasar Iban, annoncé "El Jaral de la Mira"

mardi 30 janvier 2018

El Adoureño à Tarascon le 8 juillet


La traditionnelle novillada qui s'inscrit dans le cadre de la Feria de la Jouvenço de Tarascon aura lieu le dimanche 8 juillet prochain.

Devant les utreros de Patrick Laugier, seront au paseo :

El Adoureño, vainqueur du "Zapato de Oro" d'Arnedo
El Rafi
Vincent Perez qui effectuera sa première temporada en novillada piquée

Remise des prix à Laguna de Duero


On a beaucoup parlé du fameux prix "Zapato de Oro" gagné à Arnedo par El Adoureño, ainsi que du "Carbonero de Oro" de la Peza où il a coupé deux oreilles et la queue au premier et indulté son second pour terminer sa temporada ; mais les prix gagnés à Laguna de Duero, en périphérie de Valladolid, sont un peu passés sous silence.




En effet le 9 septembre 2017, El Adoureño a remporté le prix de la meilleure faena et le prix du "Junco de Oro".
Il a eu le plaisir de recevoir ces prix en mains propres samedi 27 janvier dernier.

Conférence à la peña Porta Gayola


Laroque-Timbaut située en territoire non taurin, dans le Lot & Garonne, commune de 1500 âmes possède une peña taurine dénommée Peña Porta Gayola. Cette association qui regroupe plus de cinquante membres, présidée par François Camiade reçoit régulièrement des acteurs de la tauromachie.
Vendredi 26 janvier El Adoureño était invité à se présenter, car ici comme ailleurs, tout le monde a suivi son évolution durant l'année 2017 ...de loin!



La soirée a démarré au restaurant du village par un dîner qui a réchauffé tout le monde pour se retrouver ensuite au siège de la peña, parfaitement décorée avec tout ce qui peut représenter un symbole de la tauromachie espagnole.

Devant une trentaine de socios, Thierry Reboul a entamé la soirée par son analyse de la temporada 2017 dans le Sud-Ouest, El Adoureño a clôturé la soirée en racontant son parcours, ses différentes étapes, ses projets.

dimanche 21 janvier 2018

El Adoureño sur tous les fronts


Si on a peu vu El Adoureño en France en 2016 et 2017, il a commencé à rattraper le retard ...et ce n'est qu'un début. En effet il partage son temps entre les entraînements, les tientas et les conférences.
C'est ainsi qu'il est déjà intervenu à Nogaro, Pau, Boujan, Hagetmau, Saint Jean d'Angély, Roquefort, Gamarde, Radio d'Artagnan, Radio France Bleu Gascogne, France 3 et qu'il va participer prochainement à :
- Laroque-Timbaut, Laguna de Duero (Espagne), Mont de Marsan, Libourne, Radio MDM, Dax, Villeneuve de Marsan, Orthez, avant de démarrer sa temporada 2018 le dimanche 1er avril en Arles, puis Mugron le lundi 2 avril.

Samedi "communication" pour El Adoureño


Samedi 20 janvier matin, l'émission de France 3 "Signes du toro" diffuse son numéro 110 avec entre autres toreros El Adoureño lors d'une tienta effectuée en décembre au nord de Madrid, dans la propriété "Los Vaenes Cabanillas de la sierra" de la ganaderia Montealto.

Le matador Daniel Luque était également présent lors de cette tienta.



Samedi en soirée, le président de la peña Gamardaise François Lassalle avait invité le novillero El Adoureño à participer à la soirée de présentation du cartel de la journée taurine du dimanche 18 mars. El Adoureño assurant la matinée avec la tienta de deux vaches de la ganaderia de Fernado Peña qui fournira également les toros de l'apres-midi.


Ces toros seront combattus par Curro Diaz, Daniel Luque et Thomas Dufau.
En présence d'une centaine de socios de la peña , cette soirée était animée par l'excellent Hervé Touya.

jeudi 18 janvier 2018

Date reportée à Cazaubon


La journée de l'Amicale des Clubs Taurins et Peñas du Gers prévue initialement à Cazaubon dimanche 21 janvier est reportée au samedi 10 février, dans les mêmes conditions.

dimanche 14 janvier 2018

El Adoureño débute à Arles



Dimanche 1er avril 2018, El Adoureño fera sa présentation en France et dans le Sud-Est en Arles à 11 heures. Accompagné d'Adrien Salenc et d'El Rafi au paseo, devant des novillos de six élevages exclusivement français.
Il ne s'agira pas pour autant d'une "novillada concours" puisqu'un sorteo aura lieu.

mardi 9 janvier 2018

El Adoureño à Mugron


Lundi 2 avril 2018, à 16h30, El Adoureño participera aux Pâques taurines de Mugron en compagnie de Carlos OCHOA et Dorian CANTON, face au bétail de Pincha.

samedi 6 janvier 2018

Amicale des Clubs Taurins du Gers

Cazaubon, le 21 janvier 2018
L'Amicale des Clubs Taurins du Gers a pour tradition d'offrir un toro à un torero du Sud-Ouest au mois de janvier dans une des arènes d'un club adhérent.

C'est ainsi qu'en 2016 Le Tendido Risclois accueillait le matador Thomas DUFAU pour combattre un toro de Malabat, en 2017 ce sont Les amis du Lartet qui organisaient cette journée dans les arènes de Vic-Fezensac.

En 2018, le dimanche 21 janvier, ce sont les arènes de Cazaubon (Gers) et la peña El Duende qui permettront à El Adoureño de combattre un novillo de trois ans et demi du Lartet. Belle opportunité pour Yannis dont cette journée servira d'entraînement en vue de la temporada chargée qui l'attend.

Programme :
10 h : casse-croûte
11 h : lidia des deux novillos
13 h : apéritif - déjeuner (poule au pot)

Chacun réservera auprès de son Club.

Reprise des conférences

Roquefort (Landes)
Le président du Cercle Taurin de Roquefort Pierre Noguès avait convié El Adoureño à participer à la conférence organisée vendredi 5 janvier.
Pierre Vidal étant adhérent de cette association, il ne s'est pas fait prier pour animer cette rencontre entre le torero de la région et les socios.
Le président semblait culpabiliser, au vu du palmarès obtenu sur la temporada 2017 par Yannis, de ne pas lui avoir proposé de toréer dans les magnifiques arènes couvertes en bois de Roquefort. En fait il y a lieu de ne pas culpabiliser sur ce point. Si les organisateurs français n'ont pas programmé El Adoureño en France en 2017, c'est tout simplement le hasard du calendrier.
En effet les novilladas en France se déroulent plutôt en début de temporada et de ce fait les organisateurs forment leur cartel assez tôt dans la saison.
En Espagne les novilladas se déroulent plutôt en fin de temporada, pour preuve le mois de septembre est appelé "Mois des novilleros" car il y a des novilladas presque tous les jours de ce mois.
Notre torero El Adoureño a commencé à éclore en Espagne vers le mois de juin, à cette date, les cartels français étaient déjà arrêtés, ce qui explique qu'aucun organisateur français, non seulement n'imaginaient la saison qu'il allait faire mais ne savait même peut-être pas qu'il avait revêtu l'habit de lumière.
Donc, chers organisateurs français, ne culpabilisez pas, c'est le hasard du calendrier si on ne s'est pas rencontrés avant, mais ce n'est que partie remise...

Quel plaisir de se trouver dans ces salles du Cercle Taurin de Roquefort, avec toutes ces affiches retraçant les cartels de l'histoire taurine de cette ville!

Le buffet dînatoire a permis de poursuivre les discussions.

Pierre Noguès remet, en souvenir, à Yannis avant son départ un DVD de sa novillada non piquée du 15 août 2014 en mano a mano avec Andy Younes.

Retrouvez ici le compte-rendu complet d'Isabelle