mardi 12 février 2019

Tienta à Nogaro dimanche 10 mars 2019

Plus jeune, Yannis a pratiqué le rugby au club de Nogaro et il est aujourd'hui un de leurs premiers supporters.
Devenu matador de toros, les co-présidents de l'AAN lui proposent de donner le coup d'envoi de la rencontre opposant Vic-Fezensac à Nogaro.
C'est le dimanche 10 mars 2019 que ce derby aura lieu, à Nogaro.

La peña El Adoureño avait déjà retenu cette date pour organiser une tienta dans les arènes de Nogaro avec trois vaches de Jean-Louis Darré. Cette tienta sera le premier entraînement devant du bétail pour Yannis en ce début de saison, mais surtout depuis son opération de novembre dernier.

Les deux associations ont décidé de co-organiser cette journée afin que les supporters du rugby assistent à des tarifs préférentiels à la tienta de 10h30 et réciproquement pour que les aficionados assistent aux match de rugby de 14h et 15h30. Tous ces spectateurs auront la possibilité de déjeuner en commun au restaurant Solenca, inscriptions avant le 6 mars.

Voilà une belle journée alliant tauromachie espagnole et rugby qui permettra aux spectateurs de faire la passerelle entre ces deux activités, disciplines ô combien empreintes de notre culture régionale!




jeudi 24 janvier 2019

Il n'y a pas de bons toros sans bons toreros

Les toreros et les aficionados s'intéressent au toro de mille manières : est-il costaud, chétif, brave, correctement armé, combatif, résistant, véloce, etc...?

En cette fin de temporada 2018, nombre de prix ont été remis aux élevages et aux professionnels de la tauromachie.
Pour ce qui concerne notre torero El Adoureño, nous noterons que : 
- El Adoureño démarre sa temporada de deuxième année de novillero avec picador le dimanche 1er avril en Arles. Le seul novillo qui effectue une vuelta ce jour-là est celui de Pierre-Henry Callet qu'affronte El Adoureño.
- Samedi 4 Août 2018, El Adoureño affronte les novillos de la ganaderia "Aguadulce" à Parentis. Il est le seul torero à couper une oreille. L'Association des amis de Jean-Louis Fourquet, président-fondateur de l'ADAC, a décerné le prix de la meilleure novillada à "Aguadulce de Parentis".
- Le 26 Août 2018, El Adoureño obtient le prix du "Triomphateur absolu lors de la feria de Sepulveda" (Espagne), face aux novillos de Yeltes
- Jeudi 6 septembre 2018, El Adoureño participe à son avant-dernière novillada espagnole à Perralta face aux novillos de Condesa de Sobral. Son picador Laurent Langlois reçoit le prix du meilleur picador de la feria qui s'est déroulée du 2 au 9 septembre.
- Le 9 septembre 2018, El Adoureño prend l'alternative à Dax, face à des toros de Victoriano del Rio. La Peña Alegria de Dax, lui décerne le prix de "Meilleur lot de la temporada dacquoise". Les organisateurs renouvellent la ganaderia en 2019. Avec El Adoureño qui avait coupé une oreille à son deuxième? Qui sait...?

Alors effectivement, il n'y a pas de bons toros sans bons toreros!

samedi 15 décembre 2018

El Adoureño prêt pour tous les défis!



2018 : l'Alternative
Une année d'alternative n'est pas simple à gérer. Partagé entre excitation et angoisse il faut arriver prêt psychologiquement, et en bonne santé pour cette journée tant attendue, espérée par tout torero qui veut faire de cet art sa profession.
Bien que diminué physiquement depuis la fin de la temporada 2017 à son épaule droite, El Adoureño n'a refusé aucun encaste pour accroître le nombre de ses novilladas et se préparer au mieux pour cette journée fatidique.
Excité de savoir que l'examen tant attendu arrive en fin de saison, et angoissé de ne pas être prêt le jour J, El Adoureño aura affronté tous les novillos qui se sont présentés devant lui avec son courage, son talent et l'objectif de ramener des trophées.
La cornada d'Hagetmau ou celle, interne, de Cuellar après un saut périlleux, n'ont pas eu raison de son envie, de son objectif.
La date de l'alternative arrivant le 9 septembre, mois où l'Espagne organise le plus de novilladas, El Adoureño termine à la 6ème place de l'escalafon avec 18 novilladas piquées contre 24 l'année précédente mais ...il y a des priorités dans la vie de torero!

A la surprise de nombre de spectateurs, El Adoureño nous a livré une corrida d'alternative des plus dignes, avec confiance, assurance, maestria, non? Effectivement, recevant les encouragements du professeur Ponce, il s'est montré au niveau du matador que l'on espérait de lui, coupant une oreille à son second toro.
Nombre d'adhérents de sa peña et de ses amis sont venus le féliciter à la réception offerte en son honneur le soir de cette corrida à l'hôtel.

Au début du mois de décembre, une soirée était organisée au siège de sa peña pour fêter son alternative, au calme, chez lui à Nogaro. Une soixantaine d'aficionados et amis l'entouraient.

Auparavant, El Adoureño a commencé à préparer la saison 2019. Tout d'abord révision générale du corps de l'artiste : analyses, échographie, intervention chirurgicale de l'épaule, repos, rééducation.
Aujourd'hui, l'attelle n'est plus utile, il rend visite trois fois par semaine au kinésithérapeute. L'épaule redevient mobile, lentement et progressivement. Après les fêtes, Yannis va recommencer à travailler le physique et reprendre le toreo de salon. Une escapade à Saragosse pour commander un carreton complètera les équipements.


2019 : prêt pour tous les défis
El Adoureño est très motivé pour démarrer cette temporada qui s'annonce. Les tractations ont démarré il y a déjà quelques temps, les premiers cartels seront annoncés très prochainement. Pour sa première année de matador, El Adoureño essaiera de sélectionner les ganaderias qui lui seront proposées. Il compte bien marquer de son empreinte l'aficion française, mais aussi espagnole et pourquoi pas américaine en fin de saison.


Sa peña lui prépare une fiesta campera avant sa première corrida, des tientas vont se présenter à lui durant l'hiver et l'Amicale des Clubs Taurins du Gers lui offre un toro de et chez Jean Louis Darré le samedi 13 avril, outre quelques toros combattus en privé, voilà une bonne mise en jambes pour démarrer la saison.


Dans cette attente, El Adoureño vous souhaite de passer d'agréables fêtes de fin d'année.

mardi 20 novembre 2018

Fêtons ensemble l'alternative d'El Adoureño


Tous les aficionados, amis, sympathisants, adhérents ou non de sa peña sont conviés à participer à la soirée festive qui se tiendra à l'Hôtel***Restaurant Solenca à Nogaro pour fêter l’alternative de notre torero, ceci dans l’ambiance de la corrida du 9 septembre dernier (toro, matador, cuadrilla, costume, présidence…). Faites-le savoir à vos amis, famille, aficionados ou non.

Vendredi 30 novembre 2018 à SOLENCA à Nogaro

Programme :
19 h : tertulia animée par Hervé Touya
20h30 : apéritif
21 h : buffet dînatoire

15 € la soirée, paiement sur place.

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici ou sur eladoureno@gmail.com

MUNDOTORO consacre un dossier a El Adoureño

MUNDOTORO consacre un dossier complet sur le nouveau matador de toro français El Adoureño et revient sur les temporadas 2018 et 2017.

Découvrez ici ce dossier

dimanche 18 novembre 2018

Une des meilleures faenas de la temporada 2018

La faena de la corrida d'alternative d'El Adoureño du 9 septembre dernier à Dax est citée dans l'émission "Signes du toro" du samedi 17 novembre 2018.


Découvrez ici cette émission

Zocato : " ...ça s'est bien passé, il n'a pas été à la dérive comme beaucoup le craignaient. Poussé par ce passage pour être sacré matador, ça l'a concentré. El Adoureño devient le 65ème matador de toros français, sa carrière s'ouvre, bon vent à Yannis!"

vendredi 9 novembre 2018

Opération de l'épaule réussie

Jeudi 8 novembre dernier, Yannis a intégré dans la matinée la clinique de Dax pour subir, comme prévu, une intervention de l'épaule droite afin qu'elle ne se déboîte plus.


















Le chirurgien Tachot était satisfait de son intervention et le matador commençait à souffrir.
Ce n'est qu'un début, car dès sa sortie de la clinique vendredi, il a intégré le centre de convalescence qu'il ne quittera qu'une fois la rééducation terminée.

Patience et courage matador!

lundi 22 octobre 2018

Intervention Chirurgicale confirmée

Comme nous l'avons annoncé à plusieurs reprises ici, El Adoureño souffre depuis un an maintenant de son épaule droite.
Cette douleur ne lui a pas permis d'être présent à Roquefort et il a dû subir une infiltration à de nombreuses reprises durant cette temporada, dont le jour de l'alternative à Dax le 9 septembre dernier.


L'Arthroscanner passé à Bordeaux le 24 septembre dernier mettait en avant une "lésion de Bankart osseuse et une encoche postérieure de Hill-Sachs".

La visite chez le chirurgien de ce lundi 22 octobre confirme l'intérêt d'une intervention chirurgicale pour éviter dans le futur que cette épaule droite se déboîte à nouveau. Ce même chirurgien ayant réalisé la même opération à Enrique Ponce notamment, il y a quelques années.

Jeudi 8 novembre Yannis sera opéré, devra garder son bras droit immobile quelques jours pour démarrer une ré-éducation pendant plusieurs semaines afin de retrouver progressivement une rotation normale de son épaule droite. Reprise de l'entraînement après les fêtes de fin d'année.

Premier paseo de matador pour El Adoureño

Alors qu'il se trouvait dans le Sud-Est de la France pour un entraînement privé, El Adoureño est contacté samedi dernier 20 octobre vers 21 heures 30 pour substituer le forfait de Javier Cortes au festival de Rodeilhan, blessé le même jour en Espagne.

Alors que Thomas DUFAU devenait chef de lidia de ce festival organisé en la faveur des sinistrés des inondations de l'Aude, dimanche 21 octobre, les organisateurs ont eu la délicatesse de faire appel à un autre matador du Sud-Ouest.

Ce festival correspondait au premier paseo en tant que matador pour El Adoureño. Bravo et merci aux organisateurs d'avoir pensé à notre nouveau matador gersois et d'avoir fait la part belle aux toreros du Sud-Ouest!

El Adoureño hérite du seul toro (4 ans) de l'après-midi. Les autres bovins de l'élevage des frères Galon sont des novillos. Celui de Yannis est bien armé, vicieux, se retourne à mi-passe et vers l'homme, le plus possible. El Adoureño tient sa place honorablement, une épée suffira, applaudissements. Le président était prêt à décerner un trophée.

El Adoureño était venu suppléer Javier Cortés, blessé la veille à Chinchón. Il eut en partage un toro qui poussa sur le premier assaut, Gabin se faisant applaudir après le second. Brindis à Serge Alméras puis faena qui rapidement s’avéra inégale, le Gallon ne sortant pas à l’évidence du même tonneau que le précédent. Yannis afficha toutefois une belle détermination dans un affrontement plus âpre, basé sur des séries de un par un, conclu par entière caídita.
(Paul Hermé)

mercredi 17 octobre 2018

L'alternative immortalisée

Dimanche 9 septembre à Dax, journée d'alternative d'El Adoureño immortalisée avec la photo ci-dessous et au verso de celle-ci un extrait des articles de la presse unanime sur la réussite de cette journée pour notre nouveau matador.