mardi 4 février 2020

AG de la peña El Adoureño



La peña El Adoureño a tenu son assemblée générale samedi 1er février en son siège  dans les salons de l'hôtel Solenca à  Nogaro.
Le rapport moral était chargé compte tenu de la forte implication de la peña aux côtés de son matador. La saison à démarré par une fiesta campera en guise d'entraînement à  Nogaro, suivi des dix corridas dont une seule en France  dans le Sud-Est à  Mauguio. Tous ces spectacles furent couronnés de quinze oreilles et deux queues.
Le solde en trésorerie atteint un montant de plus de 900 euros, grâce aux 76 adhérents ayant rejoint l'association en 2019.
La présidente Ségolène Brétous a fait part des projets ambitieux pour 2020, à  commencer par le samedi 21 mars où  la peña va offrir deux toros de Jean Louis Darré à  El Adoureño. Cette fiesta campera se déroulera trois semaines  avant sa première  corrida française de la temporada du 13 avril à  Aignan.
La peña prévoit d'organiser des déplacements groupés pour aller encourager le matador en France et en Espagne.
Nouveau : une journée sera réservée aux adhérents en fin de temporada. Ils pourront se tester face à  du jeune bétail en présence  du matador et de la cuadrilla. Enfin la traditionnelle soirée festive de fin de temporada  vers le 28 novembre sera renouvelée.

Le mot de la conclusion est revenu à Yannis au cours duquel il a remercié les adhérents de leur présence lors des corridas mais il a surtout fait comprendre de l'importance  pour lui de leur présence.
El Adoureño a fait part de ses ambitions pour la saison à venir : 25 corridas et 35 trophées. Il nous explique que le nombre de trophées sera moins important proportionnellement qu'en 2019  compte tenu qu'il va cette année affronter des encastes réputés plus difficiles ...et moins sujets à oreilles! Un nouveau palier va donc essayer de passer El Adoureño pour préparer des maintenant la temporada 2021, espérant alors défiler dans quelques arènes de première catégorie.
Nous lui souhaitons d'atteindre ses objectifs et sa peña souhaite fédérer tous les aficionados français pour l'accompagner vers le succès. 
Vous pouvez adhérer sur : www.eladoureno.com , onglet "Adhésion". De nombreux avantages vous y attendent  notamment la possibilité  de gagner un équipement  du matador.



mercredi 22 janvier 2020

1ère corrida en France pour El Adoureño en 2020

L'Amicale des Clubs Taurins du Gers organisait dimanche dernier 19 janvier, à Plaisance du Gers, sa traditionnelle journée taurine à l'intention des élèves du maestro Richard Millian et du novillero espagnol Cristian Parejo.
Journée réussie : le soleil était de la partie et près de 200 convives se retrouvaient à 13 heures pour la poule au pot. C'est à la fin du repas que le président de l'amicale et par ailleurs vice-président du Club Taurin d'Aignan, François Daroux, présenta en avant-première le cartel de Pâques à Aignan 2020.
C'est dans le cadre d'une corrida concours et aux côtés des matadors espagnols Javier Castaño et Alberto Lamelas que notre matador français, gersois de surcoît, et d'autant plus d'origine d'Aignan que El Adoureño débutera sa temporada 2020.

Trois élevages espagnols et trois élevages français seront en piste. El Adoureño affrontera le Marqués de Albaserrada et le toro de l'éleveur, gersois aussi, Camino de Santiago.

Suerte Maestro pour cette belle temporada 2020 qui s'annonce!

jeudi 26 décembre 2019

Emission TV pour El Adoureño

Teledonostia, la télévision de Gipuzkoa, propose tous les jeudis à 21 heures l'émission "Patio de caballos".
Le présentateur Miguel Telleria consacre son émission de ce jeudi à El Adoureño.

Découvrez ici en avant première l'émission.

mardi 10 décembre 2019

Soirée festive et tienta

Vendredi 1er décembre dernier, une quarantaine d'adhérents et sympathisants sont venus à la soirée organisée en l'honneur du matador El Adoureño, dans les salons de l'Hôtel***Restaurant Solenca, chez lui à Nogaro.
Interrogé par Miguel Darrieumerlou, correspondant à la revue "Toros" depuis une trentaine d'année, Yannis a pris plaisir à revenir sur chacune de ses corridas de la temporada 2019, en commentant pratiquement chacune de ses lidias, à l'appui de photos et vidéos rappelant son travail ...et ses nombreux trophées.
El Adoureño en a profité aussi pour dévoiler la composition de sa cuadrilla 2020, sans grand changement : "on ne change pas une équipe qui gagne!" :

Banderilleros : Javier Cerrato, Francisco Tornay Sanchez, Regino Agudo Garcia
Picadors : Laurent Langlois, Juan Manuel Elena « El Patillas »
Valet d’épées : Julian Garoz
Ayuda : Jesus Javier Alegre Labrador « Espartaco »
Apoderados :
                Espagne : Angel Vaquerizo
                France : Gérard Ducès


Communication, web : Gérard Ducès

La soirée s'est poursuivie par l'apéritif et la paella permettant à chacun de poursuivre les discussions entre eux et avec le maestro de manière plus personnalisée.

Cela fait maintenant la troisième année consécutive que la rencontre est organisée entre El Adoureño et ses supporters de la première heure pour relater la temporada écoulée du matador. Il faut dorénavant inscrire cette date définitivement sur les agendas pour conserver cette soirée si appréciée et qui devient un rendez-vous incontournable.










Le dimanche qui a suivi, El Adoureño a participé avec plaisir à la tienta organisée à la ganaderia Malabat, à la suite de la ferrade du matin.
La prochaine aura lieu le 9 février 2020.

Bonne fin d'année.

mercredi 20 novembre 2019

Soirée festive de fin de temporada

Comme les deux années précédentes, El Adoureño a choisi le dernier vendredi du mois de novembre pour vous faire revivre sa temporada.
Cette année, c'est Miguel Darrieumerlou, correspondant à la revue "Toros" qui interrogera le maestro sur sa 1ère année de matador, sur son inter-saison et sur ses perspectives pour l'avenir.

Tous les aficionados sont conviés à participer à cette soirée qui aura lieu à l'hôtel***Restaurant SOLENCA à Nogaro, vendredi 29 novembre.
Programme :
19 h : tertulia animée par Miguel Darrieumerlou
20h30 : apéritif
21h : buffet dînatoire

Merci de vous inscrire ici

lundi 28 octobre 2019

Une oreille pour finir 2019

Depuis trente ans que le président du Club Lou Fourmigo organise des fiestas camperas dans ces petites arènes du quartier Gimeaux d'Arles, toute proches de son habitation, nombre de matador et de toreros en herbe ont été conviés ici.
El Adoureño était de ceux-là ce dimanche 27 octobre, et pour la première fois sous son statut de matador, en tant que chef de lidia.
Autre première pour le matador : il a tenu a poser lui même les banderilles à son novillo. Il tentera de poser la première paire "al cuarteo", mais ...les épaules du novillo étaient trop étroites. La deuxième paire sera posée "al violin", de main de maître. El Adoureño aime les difficultés, il l'aura prouvé durant toute la temporada.

Ce novillo de François André ne permettra pas à Yannis de briller, même s'il aura tout tenté pour essayer de faire ressortir en lui quelques rares qualités, ce qui lui vaudra deux volteretas. Ses efforts seront récompensés par une oreille attribuée par une jeune présidence composée d'adolescents, symbolisant la manifestation d'opposition au projet de refus d'accès aux spectacles taurins aux moins de seize ans.

Les costumes peuvent maintenant être rangés, d'autres aller chez le sastre pour quelques retouches, le coche de cuadrilla nettoyé, révisé et remisé à l'abri, dans l'attente de la prochaine temporada ...qui pourrait débuter dans deux mois!

Premier matador de l'escalafon à avoir coupé 2 queues et quinze oreilles en seulement dix corridas durant la temporada 2019, nous te souhaitons :

Bonnes vacances studieuses maestro!

samedi 26 octobre 2019

Fiesta campera à Gimeaux

Le matador El Adoureño est invité  à participer à la Fiesta campera organisée par le Club Taurin Lou Fourmigo dans les arènes de Gimeaux (Arles - 13) ce dimanche 27 octobre à 15 heures.
El Adoureño, seul matador à participer à cette fiesta, sera accompagné des novilleros Kike, Valencia et Montero face à quatre novillos de François André.



mercredi 9 octobre 2019

Le dernier toro de El Adoureño synthétise sa temporada

A Mojados, au sud de Valladolid, l'organisation laisse un peu à désirer. Il faudra attendre 14 heures pour que le dernier toro de l'encierro du matin entre dans son chiquero afin de débarquer le bétail de la corrida et effectuer enfin le sorteo. Déjeuner à 15h30!!
Alors que El Adoureño a brindé son toro à toute la cuadrilla lors de la précédente corrida, il brindera ce premier toro à son banderillero de confiance Javier Cerrato, celui avec qui il s'entraîne régulièrement au sud de Madrid, celui qui le conseille depuis le burladero à chaque corrida, celui qui l'oriente, le corrige et qui l'a amené au niveau où il se trouve en cette fin de temporada, tout cela avec cariño, mais aussi autorité.
Le premier toro de El Adoureño n'est pas très beau avec ses cornes dissymétriques, son comportement ne sera pas non plus des plus nobles. Cependant Yannis essaiera de le corriger et de lui trouver quelques qualités, mais le toro ne lui offrira pas beaucoup d'options.

N'ayant pas obtenu de trophée à son premier, El Adoureño ne compte pas ranger ses costumes sans faire parler de lui, il veut du combat. 
La nuit est déjà tombée pour ce sixième toro et la piste n'est pas très éclairée. Dès la sortie du toril, Yannis ne laisse pas le soin aux peones de faire tourner le toro dans le ruedo pour observer son comportement. El Adoureño va à la rencontre de son adversaire pour l'accueillir par une larga de rodillas, puis une autre et les chicuelinas s'enchaînent. Le ton est donné. Muleta en main au centre de l'arène, El Adoureño cite le toro par une cambiada, puis une autre et déroule son répertoire dans une faena qui va a mas ...comme sa temporada. Compte tenu du faible éclairage, le toro semble charger dans l'ombre de la muleta plutôt que celle-ci. Ce n'est pas grave, le maestro domine ; ce soir, nul ne peut lui faire changer son objectif de réussite.

El Adoureño tiene ganas, il prend du plaisir, transmet l'alegria dans les gradins, le public est ravi. 
Le dernier geste est magnifique, l'épée est idéalement placée, sauf que la chance n'est pas avec lui aujourd'hui, le toro ne tombera qu'après le descabello.

El Adoureño nous aura montré avec ce bon toro toute son envie, son courage, son talent, sa technique, sons plaisir, sa générosité.

En terminant cette 1ère année de matador à la 42ème place, en étant le 3ème français, avec 10 corridas, 15 oreilles et deux queues, 
El Adoureño, est une belle promesse pour la temporada 2020!

samedi 28 septembre 2019

Puerta cerrada gersoise

Nous l'avons appris récemment, la temporada se prolonge pour El Adoureño, au moins un wek-end encore, celui du 6 octobre prochain, à Mojados (Valladolid).

Un novillo du Camino de Santiago lui avait été réservé dès le printemps dernier. Yannis avait à cœur d'effectuer un entraînement en situation réelle en combattant ce novillo du Gers, sur ses terres gersoises, avant d'effectuer ce qui pourrait être le dernier paseo de sa temporada 2019 en Europe.
C'est ainsi que jeudi dernier 26 septembre, El Adoureño a lidié et combattu cet excellent novillo de 3 ans et demi de Jean Louis Darré. Pourvu d'une grande noblesse, ce novillo a permis à El adoureño de revoir son répertoire, d'améliorer ses placements, d'allonger ses passes, bref de prendre beaucoup de plaisir avec ce jeune toro très participatif.
Pour conclure, l'épée d'El Adoureño, idéalement placée ne lui a même pas permis d'en tenter une deuxième.

Très bon tentadero, jeudi dernier. Merci Jean Louis Darré.